Introduction

La principale raison d'être de ce site est de mieux faire connaître aux cournonterralais, et plus particulièrement aux Pailhasses et Blancs, l'histoire, les us et coutumes des Pailhasses de Cournonterral.
Devant la desertion de la tradition au profit des règles de chacun, rappeler ce que sont les Pailhasses aux soit-disant érudits, aux détenteurs de fausses vérités, aux sales plus aptes à donner la leçon qu'a montrer l'exemple, à ceux qui mettent le plus gros de leur énergie avant ou après mais rarement pendant la bataille, à ceux qui ne s'habillent que pour la photo et leur petite notorièté personnelle, à ceux qui ont oublié ou qui ne savent ce qu'est qu'une tradition, à ceux qui ne prennent pas la peine de s'habiller correctement, aux blancs des garrigues, à ceux qui jugent trop facilement...et la liste peut encore être longue.

Ce site n'est en aucun cas un portail publicitaire ou un appel au tourisme.

les Pailhasses ne sont pas un spectacle auquel l'on assiste, une quelconque fête de village, une foire ou un simple Carnaval de déguisés mais une véritable tradition héritée de l'antiquité et du moyen-âge.
Une tradition vivante avec ses règles et ses codes.
Au fil des siècles, et peut-être des millénaires, nos aïeuls ont toujours agit pour que la tradition se perpétue pour les générations à venir, et il faut continuer à faire vivre et à protéger les Pailhasses.
Le Mercredi des Cendres, Cournonterral est fermé aux touristes et tous autres curieux de passage. Pour Pailhasse, il n'y a pas d'observateur, seulement des participants.

Pour les autres, je n'invite personne à venir participer, vous n'êtes ni concernés, ni les bienvenus. Seuls les gens de Cournonterral assistent et sont garants du bon respect et du bon déroulement de cette tradition.
contentez-vous d'en rester à ces quelques images et commentaires.

Les Pailhasses sont une part de la vie des Cournonterralais et une part de l'âme de Cournonterral,
qu'ils le restent !

"VOLEM FAI DAU PALHASSA / "LAISSEZ-NOUS FAIRE PAILHASSE
L'USATGE DAU PAÏS / LA TRADITION DU PAYS
TCHACUN SE DIBERTIS / CHACUN SE DIVERTIE
AÏCI SEU AQUESTA PLACA / ICI SUR CETTE PLACE
S'AQUO TE COUBEN PAS / SI CELA NE TE CONVIENT PAS
AU MENS DEVRIES ANAR / AU MOINS, RETOURNE
AU PAÏS DE TA MAÏDE / AU PAYS DE TA MÊRE
AQUI LO VERIES PAS." / TU NE LE VERRAS PAS."

Contestataires 1903

"Pailhasse dans la Baignoire"
Par RICESCO 2009/2011

Index Haut de page Légende
Index Haut de page La légende